Maisons canadiennes – isolation et chauffage

Aktualizacja 24 novembre 2022

Maisons canadiennes – isolation et chauffage – les maisons en bois sont populaires au Canada et aux États-Unis. Ils sont considérés comme bon marché, économes en énergie et rapides à construire. Dans notre pays, ils sont plutôt réservés car beaucoup de gens ne savent pas si les bâtiments en bois résisteront aux conditions climatiques polonaises, hiver froid ou automne venteux et pluvieux.

En règle générale, lorsque nous décidons de construire une maison canadienne, nous l’utilisons comme une maison d’été bon marché, sans installer d’isolation supplémentaire. Pratiquement personne ne décide de construire une maison canadienne toute l’année en raison de problèmes de chauffage. Vous trouverez ci-dessous quelques informations à ce sujet.

Bois et température

Les maisons canadiennes se refroidissent plus rapidement. Cela est dû au bois lui-même, qui n’est pas un matériau qui maintient une température constante. Le bois ne stocke pas la chaleur, c’est pourquoi les maisons en bois se refroidissent plus rapidement. Dans le même temps, ils chauffent également plus rapidement, ce qui signifie que nous avons besoin de beaucoup moins d’énergie pour chauffer une telle maison.

Ce qui vaut la peine d’être mentionné, le bois n’est pas complètement inutile pour stabiliser la température. Le bois a des propriétés d’isolation thermique. La résistance thermique du bois est variable, ce qui signifie que la maison canadienne garantit une meilleure isolation thermique lorsqu’il fait plus froid dehors. C’est une propriété du bois facile à utiliser avec la technologie moderne. Les dernières façons d’isoler les bâtiments signifient que les maisons canadiennes peuvent se comporter de la même manière que les maisons en briques.

Isolation d’une maison canadienne – quoi utiliser et quoi éviter ?

Quand on pense à une bonne isolation, on pense le plus souvent au polystyrène. Cependant, pour les foyers canadiens, c’est une mauvaise idée. Principalement parce que le polystyrène n’est pas un matériau perméable à la vapeur, ce qui peut entraîner une destruction plus rapide du bois à l’avenir. Pour l’isolation des maisons en bois, il convient d’utiliser des matériaux qui ne retiennent pas l’humidité, car sinon le bois commencera à pourrir, des moisissures et des champignons apparaîtront.

Au lieu de polystyrène, il est préférable d’utiliser de la laine minérale. Le matériau est imperméable, ignifuge et moins sensible aux dommages mécaniques. En outre, il est également utilisé comme isolation phonique. Atténue les craquements et autres bruits typiques des sols et des murs en bois. La laine minérale est perméable à l’air, elle ne contribue donc pas à la formation de moisissures.

Lorsqu’il s’agira de choisir la laine minérale, nous devrons nous prononcer sur l’un des deux types : laine de roche ou laine de verre. Le premier type est constitué de dolomie, de basalte, de granulats de chaux ou de briquettes minérales recyclées, tandis que le second type est constitué de sable de quartz et de calcin de verre recyclé. De ces deux possibilités, investir dans la laine de verre semble être une option bien meilleure et moins chère.

En plus de la laine minérale, une autre forme populaire d’isolation dans les maisons canadiennes est une feuille coupe-vent perméable à la vapeur, utilisée de l’extérieur. Protège du vent et de l’humidité. Un revêtement de vinyle ou de bois est utilisé pour la finition extérieure.

Dans le cas de l’isolation, son type et sa quantité dépendent de notre décision. Par exemple: certaines personnes utilisent une isolation supplémentaire des murs de l’intérieur, les protégeant de l’humidité de l’intérieur de la maison. Le mode de construction des maisons canadiennes permet diverses protections. Rappelez-vous cependant que chaque protection doit être installée par un spécialiste, car des erreurs dans l’installation de l’isolant peuvent avoir de graves conséquences.

Maisons canadiennes – chauffage

Un système de chauffage traditionnel basé sur des radiateurs ou un chauffage par le sol fonctionne en chauffant la surface des murs/sols, qui plus tard « redonne » la chaleur, augmentant la température dans la pièce. C’est pourquoi les maisons traditionnelles, faites de briques qui accumulent bien la chaleur, chauffent longtemps, puis maintiennent la température pendant longtemps. Dans le cas des maisons canadiennes, ce type de système serait extrêmement peu économique et peu fiable. Le bois ne retient pas la chaleur, donc pour maintenir la température, vous auriez besoin de chauffer la maison tout le temps, même avec de petites fluctuations de température.

Les maisons canadiennes sont mieux chauffées à l’aide d’un système de soufflage. Dans ce système, la chaleur du ventilateur est envoyée à travers des conduits d’alimentation en air avec une grille. Les placer aux endroits clés de la maison assurera un chauffage rapide et efficace. Pour choisir les bons endroits, il vaut la peine de consulter un architecte.

En ce qui concerne la chaudière elle-même, le plus important est qu’elle soit adaptée à l’installation. Nous pouvons, par exemple, utiliser une cheminée, bien que dans son cas, il soit impossible de contrôler la température. Une autre solution est une chaudière électrique ou un distributeur de carburant. Avec ce choix, nous pouvons facilement régler la température souhaitée ou nous pouvons le régler pour qu’il s’allume et s’éteigne de temps en temps. Cela permettra d’économiser plus d’énergie.

De plus, le système de soufflage peut être adapté de manière à non seulement chauffer la mesure, mais aussi l’humidifier. Des humidificateurs d’air à conduit peuvent être installés dans le système de chauffage, ce qui éliminera le problème de l’air sec et désagréable.

English Deutsch polski Español